40 liens à connaitre pour créer un site wordpress en 2021

La shortlist incontournable pour la réalisation de votre site internet WordPress en 2021

Vous avez envie d’avoir un nouveau site internet pour faire connaitre vos services et produits au monde entier.
C’est une excellente idée et nous ne pouvons que vous y inciter.
Grâce à ce site internet, vous obtiendrez des contacts et des opportunités de Business et vous en êtes convaincu.

Mais voilà, vous ne savez pas par où commencer pour la création de votre site et vous manquez de connaissance technique.
Comme vous l’avez peut-être découvert au travers de nos réalisations, nous sommes spécialisés dans la création de sites internet.
Depuis plus de 10 ans, notre outil de prédilection est WordPress et nous adorons travailler celui-ci.

Pour quelles raisons utilisons-nous WordPress ?

Ce CMS offre une flexibilité incroyable, il permet de concevoir des sites internet sur mesure de qualité professionnelle répondant aux exigences de nos clients.
Sa modularité permet d’innombrable choses : du site vitrine au e-commerce en passant par le e-learning…Tout est imaginable avec WordPress.
En outre, il dispose d’une interface utilisateur simple et accessible.

Enfin, avec plus de 36% des sites sur la planète, WP dispose de la plus grande communauté de développeurs.
Ceci permet à Automattic d’enrichir ce gestionnaire de contenu à chaque version de wordpress.

Quelle est la finalité de cet article ?

Le net regorge de ressources sur WordPress, des plugins gratuits ou des thèmes wordpress. Au travers de cette sélection, nous souhaitons vous faire partager nos trouvailles et nos recommandations.
Cette shortlist a été défini en fonction de nos usages et outils favoris. Nous espérons qu’elle vous sera utile pour vous lancer.

1 – Préparer son projet :

Avant de vous lancer dans la partie technique de notre votre site, il convient de bien préparer vos contenus et l’objectif de votre site.

Il est essentiel de savoir que le Contenu est ROI….et que ce dernier doit parler à votre public. Si vous n’avez aucune idée sur la manière de structurer vos contenus, faites un petit tour sur le site de Web Marketing.
Vous pouvez aussi Définir vos personas pour cibler au mieux votre audience.

Pour l’ensemble de votre projet, nous vous conseillons de découvrir cette check-list pour la création de site web sous wordpress.

2 – Hébergement et domaine

Une fois votre contenu préparé et rédigé, il convient de choisir votre nom de domaine, de préférence un nom mémorisable et simple.
Sélectionnez ensuite l’hébergeur de votre choix : OVH, Ionos ou O2i pour les généralistes. LWS ou Kinsta pour les spécialistes WordPress.

Nous travaillons avec OVH depuis des années, la disponibilité des services est toujours OK, l’interface d’administration n’est pas la plus simple, mais nous n’avons pas rencontré de gros soucis.

Si vous ne souhaitez pas gérer l’hébergement, choisissez wordpress.com

3 – Thèmes WordPress

Pour le style et la mise en forme de votre site internet, vous avez un choix conséquent dans le directory intégré. De nombreux thèmes wordpress gratuits y sont disponibles.
Il suffit de télécharger et d’activer pour transformer l’apparence de votre site, sans même connaitre de langages de programmation.
Bons nombres de thèmes sont en Freemium et conviennent parfaitement pour la plupart des usages.
Vous pouvez également vous orienter vers des thèmes premium, la plupart sont payants, mais offrent nativement des possibilités intéressantes.

Le site de référence reste ThemeForest, la plupart des thèmes sont fort bien construit et répondent à des besoins spécifiques ou correspondent au style que vous recherchez.

4 – Les constructeurs de page sous WordPress :

Nous avons découvert les constructeurs de thème au travers l’utilisation de thème premium, l’un des plus populaire WP Bakery est toujours intégré à certain thème.
Par le passé, Il a apporté des possibilités de mise en page inédites. Depuis de nouveaux challengers sont apparus : dont DIVI et Elementor.
Wordpress intègre depuis quelques temps, son propre éditeur « Gutenberg ».
Wpbakery Builder était très technique et un peu fouilli, il nécessite un temps d’apprentissage, mais il demeure efficace.
Elementor dispose d’un éditeur en Front Office intéressant et de nombreux addons, mais nous avons une préférence pour DIVI, ce dernier est incroyablement pratique et bien conçu.
Les problèmes de ces 2 derniers :

  • ils sont moins léger en ressources que peut l’être un thème natif sans ajout
  • Ajoutent une deuxième interface d’édition
  • La gestion du SEO devient compliqué.

Le dernier constructeur que nous avons essayé se nomme Kioken Blocks : l’avantage principal de ce dernier est de ne pas surcharger l’interface de Gutenberg.

5 – Utiliser le CSS pour personnaliser son thème

Pour personnaliser l’apparence d’un thème, il est parfois nécessaire d’injecter des modifications en CSS. Si vous ne connaissez pas grand chose au html css, nous vous invitons à découvrir l’une des références françaises en la matière : Alsace Créations

Il est également possible d’utiliser des ressources en ligne telles que createcss3.com ou codepen.io. Ce ne sont que des exemples parmi tant d’autre, ainsi la Gestion des grilles CSS est parfaitement expliqué sur le site internet la-cascade.io.

6 – Photos libre de droits

Après avoir créé une boutique en ligne ou un site vitrine, l’un des éléments clés pour attirer le regard est le visuel.
Pour ce faire il faut construire des visuels pour illustrer vos pages, vos contenus.
Sachez que l’image mise en avant dans une page ou un post se retrouve dans les moteurs de recherche, ainsi que sur les réseaux sociaux. Alors choisissez des visuels percutants. Voici notre sélection de site de photos / illustrations pour embellir votre site.

  • https://unsplash.com
  • http://pixabay.com
  • http://stock.adobe.com
  • http://picjumbo.com

7 – Créer des publications personnalisées sous WordPress.

Dans WordPress, il existe nativement 2 types de contenus les pages et les posts. Vous avez aussi régulièrement le type « portfolio » ou « testimonials ».

Vous pouvez construire vos propres types de Posts en fonction de votre projet. Ces customs post types faciliteront l’usage et la structuration.
Le module incontournable : ACF, sachez d’ailleurs que DIVI ou elementor comportent des champs dynamiques exploitant les possibilités d’ACF.

Si vous préférez, mettre la main dans le code : voici un article de Smashing Magazine pour maitriser le sujet des CPT

8 – Créer et configurer vos formulaires.

Lorsque vous créez un site internet, il est nécessaire que les internautes puissent prendre contact avec vous. Cette action passe bien souvent par un joli formulaire en ligne.

Le module le plus populaire est sans conteste Contact Form 7, mais son interface n’est pas forcément un modèle de simplicité. Alors voici le lien vers la Marmite pour parfaire vos connaissances.

Notre préférence se portera sur 2 autres modules : GravityForm & Formanitor, tous 2 disposent d’une interface efficace et des fonctionnalités performantes.

9 – Optimisation SEO de votre site internet

Être référencé c’est bien, être bien positionné c’est mieux.

L’un des points crucial pour un bon référencement est d’avoir de bons contenus, bien compris par vous et par les moteurs de recherches.
Pour satisfaire ces critères, nous utilisons des méthodes visant à améliorer chaque point. On appelle cela le SEO, acronyme de Search Engine Optimisation.

Pour vous aider dans cette tâche WordPress dispose d’outil remarquable : tel que yoast ou  rank math. Chacun de ces modules vous conseillera sur les améliorations à apporter.
Toutefois, il ne s’agit pas d’outil magique, et une bonne optimisation requiert des connaissances… Alors n’hésitez pas à prendre contact avec nous pour des conseils avisés ou l’optimisation de vos contenus.

10 – Optimisation, Gestion du cache & minification de fichiers CSS & JS

Pour améliorer les performances de votre site, il y a de nombreux points et nous l’évoquerons dans un autre article. Toutefois nous pouvons que vous conseiller un plugin en particulier : WP Rocket.
Il fait des merveilles et simplement…
Pour ceux qui aiment creuser la technique Total cache est l’outil incontournable.

11 – Gestion des cookies et consentements des internautes

Votre site web en ligne nécessite aussi de respecter certaines normes en vigueur, dont le RGPD, ou prochainement le Digital Services Act.

Voici 2 liens pour tout comprendre du RGPD et comment se mettre en conformité avec votre site WordPress :

Pour la mise en pratique, voici 3 liens :

12 – WordPress et le e-commerce.

Alors oui WordPress c’est le top pour créer un blog ou un site vitrine…Mais sachez que si vous installez wordpress pour avoir un site e commerce, c’est tout à fait possible.
Pour se faire il suffit d’installer Woocommerce, et de vous laisser guider.

Un exemple : N’hésitez pas à visiter notre boutique en ligne spécialisé dans les cadeaux personnalisés

13 – Accepter les paiements en ligne

Pour accepter des paiements en ligne vous devrez passer par votre banque pour activer un TPE Virtuel ou utiliser un service de traitements des paiements en ligne.
Au lancement de votre internet, vous n’aurez probablement pas autant de vente que Sur Cdiscount, aussi la seconde solution est simple et économique.
Stripe & Mollie sont 2 concurrents, les commissions sont équivalentes sur les 2 et sont moins onéreuses que Paypal.

  • http://stripe.com
  • http://mollie.com
  • http://paypal.com

14 – Sauvegarder son travail

Maintenant que votre site internet est en ligne, il faut veiller à son bon fonctionnement. Comme pour les données de votre ordinateur, il est fortement recommandé de les sauvegarder.
Encore une fois, dans la bibliothèque de plugins, vous trouverez de trés bonnes extensions de sauvegardes dont Updraft Plus

15 – Google pour le suivi et l’amélioration de votre modèle.

Pour finaliser cet article, il ne nous reste que le dernier point, et non des moindres.
Le suivi des performances, l’analyse des données, la compréhension du flux de visiteur.
Et pour ce faire, Google met à disposition de fabuleux outils qu’il est important de connaitre pour améliorer votre référencement.

  • Google analytics
  • Google Business
  • Google Search Console
  • Google Recaptcha

Conclusion :

WordPress est un formidable outil Open Source, il est évolutif et modulable en fonction de vos besoins. Il nécessite quelques connaissances informatique, mais reste à la portée de presque tous.
Nous espérons que cette liste de liens incontournables vous aidera dans le développement de votre projet. N’hésitez pas à commenter cet article.

😉